Modèle relationnelStructures - définitions

Schéma de relation

Un schéma de relation est un symbole de relation R auquel on associe un entier naturel type(R), qui donne le nombre d'attributs de R.
A chaque schéma, on associe une fonction att définie de {1, . . . , type(R)} dans U qui permet d’associer des attributs de U à R dans un certain ordre.
On note schema(R) = {att(1), . . . , att(type(R))} l'ensemble des attributs de R.

Le schéma de relation démarre obligatoirement par une majuscule, ce qui le différencie de la relation.

Soit Gene un schéma de relation:
type(Gene) = 5
schema(Gene) = {att(1), att(2), att(3), att(4), att(5)} où att(1) = nom, att(2) = chromosome, att(3) = debut, att(4) = fin, att(5) = descr
schema(Gene)={nom, chromosome, debut, fin, desc}

Un schéma de relation R est en première forme normale (1FN) si il possède une clé et si tous les domaines des attributs de R ont des valeurs constantes et atomiques.

Soit Personne le schéma de la relation personne:
schema(Personne) = {nom*, profession}
(Dupont, Géomètre), (Durand, Ingénieur-Professeur) n'est pas en 1NF, car profession peut contenir plusieurs valeurs.
(Dupont, Géomètre), (Durand, Ingénieur), (Durand, Professeur) est en 1NF
Il existe d'autres formes normales, mais nous n'aborderons pas ce sujet purement informatique dans ce cours.

Schéma de bases de données et bases de données

Un schéma de base de données R est un ensemble de schémas de relation.

Soit R = {R1, . . . ,Rn}. On a :
schema(R) = URi∈R schema(Ri)
Un schéma de base de données est en 1FN si ses schémas de relation sont en 1FN, ce qui est plutôt logique, vu que ce n'est qu'une addition de schémas de relations.

Il faut faire attention à l'importance des hypothèses de nommage, par exemple :
Universal Relation Schema Assumption (URSA) : Si un attribut apparaît dans plusieurs schémas de relation, alors cet attribut représente les mêmes données.
Ca veut dire que si on a plusieurs fois l'attribut nss dans des relations différentes, alors par convention, ces attributs représenteront toujours la même chose.

Soit R = { Personne, Departement, Travaille } avec

Une base de données d est définie sur un schéma de base de données et représente un ensemble de relations.
Le domaine actif d’une base de données d , noté ADOM(d), est l'union des domaines actifs de ses relations.
Soit R = {R1, . . . ,Rn}. d = {r1, . . . , rn} est une base de données sur R, ri définie sur Ri (i=1,n)
Soit d = { Personnes, Departements, Travaillent } avec Personnes, Departements, Travaillent définies sur Personne, Departement, Travaille respectivement

Voilà donc à quoi ressemblera notre base de données



Alors, que retenir de toutes ces définitions:
  • Les bases de données sont un ensemble de relations (tables)
  • Les relations sont construites suivant un schéma
  • Les schémas sont constitués d'un ensemble d'attributs
  • L'ensemble des attributs correspond à l'univers de la base
Vous voyez, rien de bien compliqué, juste un peu pompeux pour faire genre je suis prof!