Algèbre relationnelleLes opérateurs ensemblistes

A la différence des opérateurs précédents, les opérateurs ensemblistes ont une obligation. Il faut absolument que leurs schémas de relation soient identiques.
Généralement, le principe des requêtes ensemblistes est présenté comme la figure suivante:
Soient 2 relations r1 et r2, définies sur le même schéma de relation R. Alors les opérations ensemblistes vont fonctionner ainsi:


"L'utilité est quand même limitée, car ça ne doit pas arriver souvent d'avoir des tables strictement identiques"

Oui, c'est tout à fait vrai....dans le cas où on n'utiliserait que les opérations ensemblistes. Rappelez-vous, je vous ai dit que l'algèbre relationnelle était une combinaison d'opérations, donc il est tout à fait possible de "préparer" une relation afin qu'elle se retrouve avec le même schéma qu'une autre relation, on peut même imaginer répondre à des questions du type "Donnez-moi les nss des personnes qui travaillent dans le département de Math et celui d'Info".


L'Union

L'union est définie par l'équation suivante: r1 ∪ r2 = {t | t ∈ r1 ou t ∈ r2}
Concrètement, cela veut dire qu'un tuple appartenant à l'une ou l'autre des deux relations sera présente dans l'union des deux relations.


L'Intersection

L'intersection est définie par l'équation suivante: r1 ∩ r2 = {t | t ∈ r1 et t ∈ r2}
Concrètement, cela veut dire qu'un tuple appartenant à l'une et à l'autre des deux relations sera présente dans l'intersection des deux relations. Il faut donc que les deux relations aient au moins cet enregistrement en commun.


La Différence

La différence est définie par l'équation suivante: r1 − r2 = {t | t ∈ r1 et t ∉ r2}
Concrètement, cela veut dire qu'un tuple appartenant à l'une et des deux relations ne sera pas présente dans la seconde relation.


Pour vous entraîner, voici quelques petites questions à faire:

r1
r2
Donnez-moi r1 ∪ r2, r1 ∩ r2, r1 − r2